Artothèque de Cherbourg-Octeville

Publié le par J.-G GWEZENNEG

 

 

15121518 p

 

 

Estampes contemporaines

 

C’est décidé, vous allez faire entrer l’art dans votre salon. Mais vous ne savez plus où donner de la tête parmi les mille trois cents estampes proposées par l’artothèque. D’un regard, vous balayez la salle lumineuse où Braque, Miró et Calder côtoient des artistes locaux tels Gwezenneg ou Lebouteiller.

 

Ici, pas de catalogue numérique. Les œuvres sont empilées contre les murs, classées par thème, couleur ou technique. Vous les feuilletez à votre guise, appréciez leur taille et rechercher votre coup de cœur au hasard. En fait, sans osez l’avouer, vous restez un novice en la matière et vous vous sentez un peu gauche. Véronique, la directrice, perçoit votre embarras et vole à votre secours.

 

Elle vous interroge sur votre intérieur, vos goûts. En apprenant votre passion pour la bande dessinée, elle vous dirige vers des créations signées Enki Bilal ou François Schuiten.

 

Agréablement surpris de retrouver l’univers du neuvième art, votre choix se porte finalement sur une sérigraphie d’André Juillard, le dessinateur de l’Epervier.

 

Vous chargez avec précaution votre trouvaille dans votre véhicule, garé devant le bâtiment. Une aire de livraison est réservée aux adhérents de l’artothèque.

 

Mais n’oubliez pas, dans deux mois, il faudra la ramener.


 

(Source Ville de Cherbourg-Octeville , lien internet Artothèque)

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article